logoCMAR

 

 

Je viens de finir mon stage de préparation à l'installation à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Calais.

" Mais pourquoi?? " me diriez-vous !!

Celui-ci est obligatoire depuis début 2015 pour permettre une immatriculation à la chambre des métiers et de l'artisanat (CMAR), en bref, si vous voulez créer une auto-entreprise dans l'artisanat, il vous faudra suivre ce stage d'une semaine à la CMAR.

" Mais à quoi ça sert ???? "

Pendant cette semaine de stage, nous avons rencontré les intervenants des organismes les plus importants pour les chefs d'entreprise :2014-06-10_LogoRSI.png le RSI, la RAM, la banque, les associations de soutien et de formations, la chambre des métiers (CMAR pour les intimes !)...

C'est évident que pendant 35h de stage, beaucoup d'informations ne concernent pas les auto-entrepreneurs (il en faut pour tout le monde !!) mais on apprend plein de choses (si, si!!), de toute façon c'est obligatoire, donc autant que ça serve à quelque chose !!

Rien que pour vous (les veinards !!), je vous donne les informations importantes à retenir (en tout cas, importantes pour moi !!) :

- La plus importante pour mon activité : la différence entre prestations de services et achat revente. C'est un point essentiel, car en auto-entreprise cela va définir le taux de vos cotisations sociales et les plafonds de chiffres d'affaires à ne pas dépasser.

82 200 Euros max et 13,30% de charges en ventes

32 900 Euros max et 22,9% en prestations de services commerciales ou artisanales 

Pour mon cas personnel, la différence n'était pas évidente : je suis Créatrice textile, donc j'achète des fournitures de base (tissus, fils, ruban...) je les transforme et revend un objet fini. Pour moi :

Créations d'objets = vente

Retouches = prestations de service

Mais là, les choses se compliquent, pour la CMAR et l'intervenant comptable, je dépens des prestations de services (ha???!) grosse frayeur  sur le coup. Il y a une grosse différence entre 13.3% et 22.90% ...

Mais heureusement les intervenants RSI et des impôts ont confirmé que je dépendais de la vente (oufff!!) D'ailleurs dans le guide du RSI pour l'auto-entrepreneur c'est noté noir sur blanc!!

-les obligations pour les auto-entrepreneurs :

Obligation d'avoir un compte dédié, c'est à dire un compte perso qui ne sert qu'à ça et pas forcément un compte pro.

Obligation d'avoir une responsabilité civile pro (à partir de 120 euros l'année pour une RC simple, il existe des associations comme l'ADIE qui propose la RC pro à prix intéressant).

Obligation de tenir un livre-journal des recettes et un registre des achats.

-Pour le choix de l'organisme sécurité social des indépendants, on ne choisit pas au hasard et on ne prend pas le 1er de la liste !!, on contacte sa mutuelle et on demande quel organisme bénéficie de la télétransmission. Je l'ai fait et j'ai bien fait car ma mutuelle était l'un des organismes !! 

-La Chambre des métiers et de l’artisanat propose différents stages au chef d’entreprise. S’ils sont proposés par la CMAR, ils sont pris en charge à 100% dans la limite de 14 jours par an et avec la seule obligation, pour les auto-entrepreneurs, d’avoir déclaré au moins un peu de chiffre d’affaire. S’ils sont proposés par d’autres organismes de formations ils sont en parti financés par la CMAR. Ces formations touchent beaucoup de domaines et aident le chef d’entreprise à « monter en compétences ».

Personnellement, je me suis aussitôt inscrite à plusieurs formations (informatique essentiellement). Toute nouvelle compétence me fera gagner du temps et de la qualité de travail pour mon entreprise et éventuellement pour mon futur professionnel.

Voilà en bref (enfin pas si bref que ça )  le contenu de cette formation de préparation à l’installation.

Ce qu'il faut retenir c'est que la CMAR apporte un maximum de soutien et de formations et qu'il ne faut pas hésiter à e rapprocher de son antenne régionnale ;)